Economie circulaire et recyclage du phosphore

Dans le cadre de sa stratégie pour l'économie circulaire et le recyclage du phosphore, le Ministère de l'Ecologie Suédois a diligenté en juillet 2018 une commission d'enquête visant à statuer sur le retour au sol des boues d'épuration.

Des investigations ont été menées pendant près de 18 mois sur le sujet. Les conclusions mettent en évidence que le recours au principe de précaution ne saurait être invoqué pour remettre en cause cette filière. En effet, il ne peut être démontré qu'elle présente un risque pour l'environnement ou la santé publique.

La Commission met par ailleurs en avant, que la valorisation agronomique est la seule option permettant de recycler le phosphore mais également les autres nutriments et la matière organique contenus dans les boues.

" La valorisation agronomique est la seule option permettant de recycler le phosphore..."

L'abandon de cette solution au profit de l'incinération, suivie d'une extraction du phosphore contenu dans les cendres de boues, engendrerait par ailleurs des surcoûts importants pour le service public de l'assainissement.

Enfin, la Commission recommande de généraliser la mise sous assurance qualité de la production et du retour au sol des boues d'épuration sur les bases du référentiel REVAQ.

 

PDF
Rapport commission d'enquête Suède (7.29 Mo)